Entretien d’une chaudière fioul à condensation

L’entretien annuel de votre chaudière fioul à condensation est obligatoire et doit être confié à un professionnel. Vous pouvez aussi bien sûr faire un contrôle visuel de temps en temps.

Entretien obligatoire de votre chaudière fioul à condensation

La loi impose qu’un entretien de la chaudière fioul à condensation soit réalisé annuellement par un professionnel qualifié. Ceci permet de garantir un fonctionnement performant de la chaudière pour le chauffage de votre habitation et surtout pour s’assurer que la chaudière ne rejette pas d’émissions polluantes dans l’atmosphère comme le monoxyde de carbone.

La bonne performance de la chaudière fioul à condensation limite la consommation de fioul et par conséquent les rejets d’émissions de CO2, ce qui vous permet de recevoir une prime CO2 sur votre Compte CO2.

Il est recommandé d’effectuer l’entretien de préférence avant la période hivernale.

Certificat d’entretien de votre chaudière fioul à condensation

Le texte de loi précise bien que La personne ayant effectué l'entretien annuel de la chaudière établit une attestation d'entretien et la remet, dans un délai de quinze jours suivant sa visite, au commanditaire de l'entretien.

Le contenu de l’attestation d’entretien est précisément décrit dans le texte de loi, et en particulier les mesures de la performance de la chaudière doivent apparaitre. Ceci vous permet de contrôler que la chaudière fonctionne conformément aux spécifications du constructeur.

L’attestation d’entretien doit être conservée pendant deux ans. C’est un document importent qui entre dans le cadre de l’assurance habitation.

Coût de l’entretien obligatoire de votre chaudière fioul à condensation

Le contrat d’entretien peut être conclu avec votre installateur ou votre chauffagiste. Son coût annuel est de l’ordre de 100 € à 150 € par an, voire parfois 200 €. Pour comparer les devis, assurez-vous de la prestation exacte proposée : rendu d’un certificat d’entretien conforme à la loi, coût des déplacements en cas de panne, vérification de toute l’installation de chauffage et d’eau chaude sanitaire, l’état des tuyauteries et des radiateurs.

Les chauffagistes proposent souvent un forfait annuel qui permet en plus de l’entretien annuel afin de disposer d’une assurance en cas de panne. Si vous disposez d’un compte CO2,  payez votre contrat d’entretien avec vos CO2.

Quelques points essentiels pour le fonctionnement de votre chaudière fioul à condensation

Le brûleur d’une chaudière fioul à condensation a souvent tendance à s’encrasser, ce qui diminue les performances de l’installation, et nécessite régulièrement un changement du gicleur.

La façade de la chaudière affiche la température de départ de chauffage et la pression (exprimée en bar) du circuit. Une baisse significative de la pression dans le circuit de chauffage central indique un manque d’eau dans le circuit. Vous pouvez vous-même remplir le circuit à partir du robinet prévu qui se trouve sur la chaudière (demander à votre chauffagiste de vous le montrer) pour retrouver la bonne pression (1.2 bar en moyenne et, là encore, demander la bonne valeur à votre chauffagiste).

Purgez ensuite vos radiateurs après cette opération, ou une fois par an avant la saison de chauffe.

Dans le cas des résidences secondaires, n’oubliez pas de mettre votre chaudière fioul à condensation hors gel.

Compte CO2 - Footer Flower Illustration