Comment les légumineuses peuvent sauver la planète

Depuis l’année internationale des légumineuses en 2016, ces aliments reviennent à la mode. On les retrouve de plus en plus dans nos assiettes et font même sujet d’innovation chez les industriels qui cherchent à remettre ces aliments au goût du jour. Les légumineuses ou fabacée possèdent des qualités nutritionnelles et des bénéfices écologiques qui ne sont aujourd’hui pas assez connus de tous.

Les légumineuses sont bonnes pour la santé

Les fabacée sont des plantes dont les fruits poussent dans des gousses. Riches en protéines, fibres et minéraux, les légumineuses apportent de nombreux éléments nutritionnels de qualité dans l’alimentation. Même si leur préparation est longue et que nous avons perdu l’habitude de les cuisiner. Ce sont des aliments bons, économiques et excellents pour la santé.

Les apports nutritionnels des légumineuses sont très proches de ceux de la viande. En effet, leur consommation permettrait de remplacer une partie de la viande présente dans nos assiettes. La viande est à l’origine de nombreux problèmes cardiovasculaires, diabétiques et même cancéreux.

Un fertilisant naturel des sols

En dehors des apports énergétiques et nutritionnels qu’elles procurent, les légumineuses abritent des bactéries du genre rhizobium. Elles vivent en symbiose avec la plante. L’une de leur caractéristiques est qu’elles sont capables de fixer l’azote atmosphérique. Les bactéries sont présentes au niveau des racines de la plante et forme des nodosités.. Cet azote va être relâché dans les sols pendant le cycle de vie de la plante et même après, pendant sa décomposition. Ce qui va nourrir son écosystème.

Ces apports en azote qu’amènent les légumineuses à leur environnement sont extrêmement bénéfiques. Ce seraient une réponse aux problématiques actuelles de fertilité des sols. Aujourd’hui, la pollution et la culture intensive notamment par l’utilisation d’engrais azotés et de l’épandage appauvrissent les terres agricoles. Les légumineuses permettrait donc de rétablir l’équilibre que nous avons perdu en nourrissant naturellement les sols, sans besoin d’avoir à rajouter des engrais synthétiques.

Un moyen pour progresser dans la lutte contre le climat

Les légumineuses nécessitent donc moins d’engrais synthétique qui rejettent beaucoup de méthane et de protoxyde d’azote qui sont des gazs à effet de serre. De plus, si les légumineuses permettent de changer nos habitudes alimentaires et diminuer notre consommation de viande. Le CO2 produit par la production de viande, à cause des ruminations animales, pourraient considérablement diminuer. D'après l’ADEME le steak de boeuf émet 28,6kg de CO2 par kg de viande. Tandis qu’un kilogramme de lentilles vertes émet seulement 0,88 kg de CO2, soit 30 fois moins d’émissions dans l’atmosphère.

Et vous avez vous pris l’habitude de consommer des légumineuses pour votre santé et celle de la planète ?

Compte CO2 - Footer Flower Illustration